Drôle de bêtes – Pas à pas d’un atelier d’initiation à la linogravure

 

Cet atelier a été conçu dans le cadre d’une semaine de workshop en collaboration avec le réseau Môm’artre.

Le thème de la semaine était l’année 2050. Nous avons décidé de proposer aux enfants et adultes participants, un atelier d’initiation à la linogravure.

Il est important de préciser que cet atelier a été conçu pour un jeune public accompagné, ici les participants étaient mixtes, enfants et adultes.

Tout d’abord, nous nous sommes inspirées du travail de l’artiste contemporaine Marguerite Humeau, plus particulièrement de son exposition intitulée FOXP2 au Palais de Tokyo en 2016. L’œuvre de Marguerite Humeau se situe entre mythe, science et fiction. Dans cette exposition, elle met en scène un monde dans lequel les éléphants ont subis une mutation. Et comment dire ? Ce travail tombé à pic pour illustrer nos propos. Vous pouvez jeter un œil à cette exposition en cliquant sur ce lien :  ttps://www.instagram.com/p/BHCR4icDF2_/?hl=en&taken-by=marguerite_humeau

 

En s’appuyant sur ces images, nous avons demandés aux adultes et enfants d’imaginer des évolutions possibles et de dessiner et graver les animaux du futur.

 

 

Pour réaliser cet atelier voici la liste du matériel nécessaire :

 

– une feuille de couleur ou non, ici nous avons sélectionné un papier de 120 gr

– un pot de peinture de préférence spéciale gravure ou par défaut acrylique

– un petit rouleau à peinture

– un stylo bic

– une gouge pour graver

– une plaque de gomme

– un rouleau à pâtisserie

 

 

Atelier de linogravure

 

Dans un premier temps, on dessine à l’aide du stylo le modèle désiré directement sur la plaque de gomme. Pour vous avouer, nous avons imaginer un oiseau à longues pattes.

 

 

La seconde étape c’est la gravure. Une gouge à la main et on entaille la plaque de gomme doucement mais sûrement. Il faut prendre son temps pour être le plus précis possible. Il existe plusieurs formes de gouge, pour un premier essai réussi, nous trouvons que la gouge en forme de V est la plus pratique.

 

 

Troisième étape, celle de la peinture. On étale de la peinture sur un mini rouleau et on peint la plaque de gomme. Attention de ne pas mettre trop de peinture et éviter d’étaler celle-ci sur les rainures gravées.

Ensuite on retourne la plaque, côté gravé sur la feuille, on pose délicatement la plaque. On prend notre rouleau à pâtisserie et on presse la plaque de gomme.

Une fois que nous avons bien pressé, nous pouvons retirer la plaque de gomme. Et voilà ! Votre animal du futur est immortalisé !

 

 

Cet atelier est en deux parties. la deuxième intitulée Vernicolor est la personnalisation d’un cadre dans lequel viendra se lover notre illustration à l’image des planches d’études de l’époque !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *